Skip to main content

Qu’est-ce que la constipation occasionnelle ?

Contrairement aux idées reçues, la constipation occasionnelle est un symptôme et non une maladie.

La constipation désigne une diminution de la fréquence des selles à moins de trois par semaine. Une sensation d'inconfort au niveau du ventre, des crampes et des ballonnements peuvent apparaître. Il devient difficile, voire douloureux, d'aller aux toilettes. Les selles sont dures, peu abondantes et leur expulsion semble incomplète. (1)(2)

Si les signes persistent, on ne parle plus de constipation occasionnelle mais de constipation chronique. (2)

A quoi reconnaît-on une constipation occasionnelle ?

Lorsqu’il s’agit du transit intestinal, chacun a son propre rythme. Certaines personnes vont à la selle chaque matin, d’autres y vont tous les trois jours.

Une fréquence des selles au-dessous de 3 fois par semaine peut être un signe de la constipation occasionnelle.

En plus de la sensation de lourdeur et d’irrégularité, les symptômes fréquents (1) (3) sont :

  • L’évacuation de selles uniquement granuleuses (souvent plus dures ou de petite taille)
  • Une défécation difficile ou douloureuse
  • Une expulsion incomplète des selles 
  • Des ballonnements et crampes
  • Un excès de gaz et de flatulences
  • Un mal de ventre
  • Une perte d’appétit

Au-delà de ces symptômes, la constipation occasionnelle peut aussi entrainer un sentiment de frustration, de ne pas avoir le « contrôle » de son corps et nous rendre mal à l’aise quand on sort de chez soi.

Mais sachez que la constipation occasionnelle est un trouble plus répandu que vous ne le croyez.

Concernant la prévalence de la constipation : bien que les femmes et les personnes âgées soient davantage sujettes à la constipation, l’ensemble de la population peut être concerné à un moment donné par une constipation occasionnelle.

Que se passe-t-il durant la constipation occasionnelle ?

Votre système digestif est un groupe complexe d’organes qui fonctionnent en harmonie afin de transformer la nourriture en énergie et en nutriments. Les graphiques ci-dessous vous présentent, étape par étape, le processus de digestion, du repas à l'évacuation des selles.

Le fonctionnement du système digestif

  1. La digestion commence dans la bouche. Une fois que la nourriture est mâchée et mélangée à la salive, elle descend dans l’œsophage, puis l’estomac, où l’acide gastrique et des enzymes spéciales commencent à digérer les protéines et autres nutriments.
  2. Le bol alimentaire passe ensuite à travers l’intestin grêle, où il est divisé en molécules simples et où les nutriments sont absorbés dans le sang.
  3. La dernière étape de la digestion se déroule dans le gros intestin (aussi appelé côlon). Les électrolytes et l’eau sont absorbés et les résidus sont compactés puis transportés vers le rectum.
  4. Les selles sont ensuite stockées dans le rectum, jusqu’à ce qu’un volume suffisant déclenche les récepteurs de l’évacuation. La constipation peut survenir quand les déchets contenus dans le rectum sont trop secs pour déclencher le réflexe d’éjection. En retour, cela peut rendre les selles plus dures car elles restent dans le rectum, ce qui cause des douleurs, des flatulences et des ballonnements.

 

La constipation occasionnelle : un trouble bénin

Dans la plupart des cas, la constipation occasionnelle est bénigne.

Cela peut arriver à n’importe qui et peut durer quelques jours et/ou réapparaître au bout de quelques semaines.

En général, elle survient suite à des changements d’alimentation, des voyages, du stress, d’un manque d’exercice ou à un déséquilibre hormonal (tel que certaines périodes de votre cycle menstruel ou la ménopause).

Mais rassurez vous : on peut facilement remédier à la constipation occasionnelle en appliquant quelques règles hygiéno-diététiques, et si elles restent insuffisantes en choisissant un traitement adapté. (4)

Soulagez votre constipation et retrouvez votre bien être.

Etre constipé n'est pas une fatalité, pourquoi ne pas agir ? 

MICROLAX® Sorbitol Citrate et Laurilsufoacétate de sodium est un microlavement rapide et prévisible, qui soulage en 5 à 20 minutes, et vous permet de retrouver votre équilibre.

 

(1) Afssaps, Constipation occasionnelle de l’adulte, juin 2009

(2) Site internet améli santé : www.ameli-sante.fr/constipation-de-ladulte/la-constipation-de-ladulte-de... (consulté le 21/12/2016)

(3) World Gastroenterology Organisation Global Guidelines, Constipation : une approche globale, novembre 2010

(4) Rose S. Constipation: A practical approach to diagnosis and treatment, edition Springer Science & Business Media New York 2014

Il y a toujours un moyen de vous libérer de la sensation de lourdeur occasionnée par la constipation occasionnelle.

Un microlavement pour un soulagement rapide et efficace en 5 à 20 minutes de la constipation occasionnelle.

Découvrez comment bien manger pour mieux garantir un bon transit intestinal.

Découvrez nos conseils pour combattre le stress et prévenir la constipation occasionnelle.